loading

Vous envisagez de devenir Assistant à Maîtrise d’Ouvrage ?


Ce professionnel de la construction s’avère essentiel dans la réalisation des projets complexes ou d’ampleur inhabituelle des collectivités locales. Dans un contexte réglementaire et législatif évolutif et toujours plus contraignant, l’assistance à maîtrise d’ouvrage vient renforcer des compétences absentes ou insuffisantes en interne. Décryptons ce métier avec l’éclairage de Violaine, notre responsable AMO.

L’assistance peut porter sur un sujet ou une étape particulière du projet. Elle peut aussi englober des aspects techniques, administratifs, financiers, et porter sur une amplitude allant des phases pré-opérationnelles à la garantie de parfait achèvement, en passant par les étapes de conception et de travaux. Qu’il s’agisse de conduire une étude de faisabilité, rédiger un programme technique, organiser un concours de maîtrise d’œuvre ou suivre des travaux, chaque mission répond à un besoin d’accompagnement spécifique de la Collectivité.

Depuis 2 ans, Violaine Etilé apporte au sein de GNIPlus son expérience en ingénierie des projets de construction et en marchés publics liés aux travaux, pour développer l’activité d’AMO du bureau d’études. C’est dans le sud de la France, à Saint Victoret, que Violaine travaille auprès des donneurs d’ordre publics.

Elle nous livre les enjeux de ses clients :

« Souvent, pour la Collectivité concernée, le projet est prioritaire, les enjeux financiers et calendaires sont dimensionnants à l’échelle de la commune ou de l’intercommunalité, nous nous devons donc d’apporter au client une assistance à la hauteur de ses ambitions ! ».

Et elle souligne le point clé d’une mission d’AMO :

 « Dans ce métier, l’écoute active du client est primordiale afin de comprendre, rendre compte et intégrer les besoins, enjeux et contraintes liées au projet ». Il faut ainsi savoir entendre les attentes, mais parfois aussi les challenger et les reformuler pour que les contraintes techniques, financières et réglementaires soient respectées.»

Sa mission, Violaine la résume de la façon suivante :

« Nous sommes des partenaires de la maîtrise d’ouvrage, avec laquelle nous nous attachons à établir une relation de qualité basée sur la disponibilité, la réactivité et l’écoute. En tant que conseiller, nous devons être en mesure de fournir des recommandations et des conseils éclairés. Nous ne nous substituons surtout pas au Maître d’Ouvrage mais le soulageons d’actes techniques pour qu’il puisse se consacrer à ses obligations et lui permettre de mieux préparer ses arbitrages et affiner ses prises de décisions. »

En tant que facilitateur, l’assistant à maîtrise d’ouvrage participe à ce que toutes les parties prenantes œuvrent ensemble de manière harmonieuse et efficace.

« Nos actions sont toujours orientées pour garantir la traduction fidèle des besoins de notre client, le respect des enveloppes budgétaires et des délais de réalisation ».

Enfin, une attention particulière est portée à la qualité des pièces contractuelles établies, les documents marché constituant pour le maître d’ouvrage des éléments importants pour préserver ses intérêts tout au long du projet, mais également définir de manière précise les prestations attendues. Les clients avec lesquels Violaine s’implique ? la Communauté de Communes Vaison Ventoux pour la réalisation de son nouveau Pôle Culture Jeunesse, la commune de Lamanon pour la construction d’une nouvelle école maternelle et d’une cantine scolaire.

Le mot de la fin pour Violaine :

« Nous sommes fiers d’apporter notre assistance à la réussite de chaque nouveau projet dont la fonction va s’inscrire dans la durée et le quotidien d’une population. »

 
Comme Violaine, vous voulez faire carrière dans les métiers de l’AMO ?

Contactez-nous et parlons-en ensemble.